Syndrome de Diogène : quel nettoyage effectuer ?

La propreté est le principal facteur de l’hygiène et garantit un bon état de santé. Que faire alors si la personne aime accumuler différents objets et vivre dans une maison pleine de détritus et d’immondices ? Le syndrome de Diogène devient de plus en plus fréquent aujourd’hui et sa découverte peut être un choc. Pour faire face à cette situation, il faut suivre quelques étapes et conseils.

Table des matières

1 - Définition du syndrome de Diogène :

En 1975, le gériatre américain Clark nomme une maladie très controversée, le syndrome de Diogène. Il a pris comme référence le philosophe grec, Diogène de Sinope, qui vivait dans un tonneau. D’après l’histoire, ce philosophe ne trouvait aucune utilité pour l’apparence, l’hygiène corporelle, et la propreté.
La maladie de Diogène est une altération qui n’a pas de définition officielle. Elle est encore méconnue et fait le sujet de plusieurs débats assez controversés, principalement sur la manière de la décrire et de la définir. Cette maladie accumule quelques affections plus connues à savoir les TOC ou les troubles obsessionnels compulsifs et la démence. Cette confusion nourrit la controverse et entraîne la difficulté d’un diagnostic. Toutefois, quatre symptômes sont retrouvés dans la plupart des cas :

2- Autres syndromes proches :

L'incurie :

L’incurie : la maladie se caractérise par la négligence de soi et l’absence de soin. En effet, l’individu ne ressent pas l’importance de s’occuper de son être, de sa présentation en matière d’hygiène. D’ailleurs, il n’éprouve ni honte ni gêne quant à son être.

La syllogomanie :

La syllogomanie : En général, les personnes atteintes de cette maladie ont un lien avec les objets peu communs. Le syndrome se manifeste le plus souvent par le regroupement de ces objets. Deux cas peuvent se présenter, soit ils sont parfaitement rangés, soit le cas inverse, dans un désordre total, ce qui peut entraîner l’insalubrité de l’habitat.

La misenthropie :

Misanthropie : cette affection se manifeste par un manque d’intérêt complet, et peut aller jusqu’à avoir un grand mépris envers les autres et le genre humain. La personne atteinte de cette affection peut parfois désapprouver que l’on s’introduise dans sa vie privée et refuse toutes sortes d’aides venant d’autrui.

L'entassement :

L’entassement : également appelé collectionnisme, il se caractérise par l’accumulation compulsive des articles trouvés. Cet entassement peut être le résultat d’un comportement passif, lorsque la personne ne sait pas se débarrasser des affaires inutiles ou d’un comportement actif de collection, de récupération et d’empilement.

3- Comment reconnaître le syndrome  de Diogène ?

Les Diogène vivent dans le plus grand isolement social possible. Ces personnes peuvent même vivre recluses chez elles, ce qui les pousse à négliger l’entretien de leur logement et aussi leur propreté corporelle. Souvent, elles ont les cheveux longs, emmêlés et sales, leurs ongles sont également longs et sales et elles dégagent une odeur corporelle repoussante et insupportable. Faute de l’absence de toute honte, ces personnes ne demandent rien si bien qu’elles auraient besoin de tout. Elles n’ont presque aucun contact humain et ne pensent pas qu’elles sont malades et refusent tous services médicaux. Un isolement total, elles autorisent seulement une compagnie qui les comprenne comme la famille ou un particulier qui leur apporte de la nourriture ainsi que quelques aides dans la vie quotidienne sans pour autant les juger. Nous pouvons également les reconnaître par leur personnalité astucieuse, soupçonneuse et distante qui tend à déformer la réalité.
En pensant qu’elles se trouvent dans une pauvreté extrême, alors que cela n’est pas forcément le cas, elles se sentent obligées de faire plus d’économies et accumulent un maximum de choses afin de mieux se préserver. Cette accumulation de déchets, ou du moins d’objets en tout genre qui ne sont même pas utiles, les conduit à vivre dans l’insalubrité. Si cet amoncellement grandit, l’entretien du logement devient de plus en plus difficile et met en danger la santé de l’habitant.

4- Le syndrome de Diogène : les personnes concernées

D’après le recensement des cas, ce trouble de comportement est principalement retrouvé chez les gens d’un âge avancé, plus de 60 ans. La maladie ne distincte pas le sexe, et même si nous ne trouvons pas de grande différence en termes de degré de maladie et de pourcentage, le cas chez les femmes prédomine. Ce comportement peut être stimulé par la fragilité émotionnelle accrue. Le facteur principal qui le déclenche est la solitude qu’elle soit voulue ou subie, peut-être après la perte d’un proche.
En général, la maladie est plus fréquente chez les sujets âgés. Toutefois, nous constatons de plus en plus de cas également chez les jeunes. Le facteur déclenchant est souvent un traumatisme ou un événement singulier qui a touché le particulier profondément comme la perte d’un être cher ou la perte d’un emploi. Même s’ils se trouvent souvent dans une situation assez vétuste, ces individus n’ont pas forcément un besoin pécuniaire.

5- Syndrome de Diogène : Risques et conséquences

Cette pathologie présente plusieurs risques, surtout pour la santé. En effet, les objets accumulés dans le logement de la personne atteinte sont une source de risques déterminée selon la nature des objets entassés. Les risques sont moindres dans le cas où la personne n’a accumulé que des vêtements propres ou des journaux. Toutefois, s’il s’agit d’aliments avariés, d’excrément, d’animaux morts, ou d’ordures, les risques sont élevés. Et elles ne sont pas seulement pour l’habitant du logement, mais également pour son entourage et ceux qui interviennent. Ces risques peuvent être chimiques, biologiques, psychologiques et physiques. Des risques d’incendie peuvent même exister et il peut y avoir des conséquences psycho-sociales. En d’autres mots, la personne risque d’avoir des troubles du comportement, comme une détérioration de la santé mentale.

6- Comment aider une personne atteinte du syndrome de Diogène ?

Si vous voulez aider une Diogène, voici quelques conseils :

– Connaître toutes les informations concernant le syndrome de Diogène pour être plus empathique et pour devenir le meilleur soutien.
– Ne pas se concentrer sur les choses, mais sur la personne. En effet, ce trouble n’est pas seulement pathologique, il peut y avoir des causes sous-jacentes.
– Être à l’écoute et empathique, car la personne est en isolement peut-être par peur de jugement.
– Définir les attentes raisonnables. Cette pathologie est un processus continu et long. Pour aider la personne à récupérer, aidez-la à fixer des objectifs atteignables et réalistes.
– Observer les différents changements et reconnaître les points positifs. Même si les victoires sont petites, elles nécessitent une célébration. Cela encourage davantage la personne à suivre le chemin vers la guérison.
– Se porter volontaire pour aider, par exemple dans le rangement et le nettoyage de la maison.
– Suggérez une aide professionnelle comme la thérapie et les groupes de soutien, surtout pour ceux qui reconnaissent leur maladie. Vous pouvez également les aider en cherchant des nettoyeurs professionnels. En effet, plusieurs entreprises se spécialisent dans le nettoyage des logements insalubres.

7- L’éthique et le service apporté

Le service rendu au patient nécessite avant tout des questionnements. En effet, une énorme différence existe entre une personne atteinte de troubles psychiatriques et une personne qui n’en présente pas. En général, le mot syndrome de Diogène est destiné aux personnes autonomes qui ont choisi de vivre tel quel. C’est ce qui pose un problème dans ces deux figures, notamment pour le deuxième. Il est difficile de savoir la limite entre le devoir d’assistance et la considération de la vie privée. Pour prendre en charge un cas de syndrome, il faut donc prendre en compte tous ces paramètres. Une prise en charge est plus difficile lorsque la personne refuse toute assistance. Une fois l’alerte faite, on entame les démarches strictes et rigoureuses pour savoir s’il s’agit vraiment du syndrome de Diogène ou d’une autre pathologie. Des précautions sont également à prendre, de la visite du domicile jusqu’à la prise en charge.

8- Le nettoyage d’une maison après syndrome de Diogène

Découvrir un logement insalubre peut choquer. Le plus souvent, c’est la famille ou le voisinage qui découvre la maison des personnes Diogène.

Les caractéristiques d’un logement d’une personne Diogène
Nous reconnaîtrons souvent la maison appartenant à une personne atteinte du syndrome de Diogène ou la maison Diogène par les caractéristiques suivant :

– La maison sale dégageant une odeur nauséabonde et fétide.
– L’appartement en manque d’entretien
– Un entassement d’objets en tout genre comme les cartons, les journaux, les magazines, les emballages de nourriture, les bouteilles, les vêtements, ou encore les produits ménagers.
– Un amas d’immondices et de déchets.
– La poussière en quantité et souvent plusieurs toiles d’araignée sont au rendez-vous.
– Des vaisselles sales sont abandonnées dans un désordre total partout dans le logement.
– Les pièces devenues impraticables à cause de l’entassement de détritus et d’objets.
La vie dans un tel encombrement représente un réel danger surtout pour l’occupant. En effet, l’habitant ne peut pas circuler correctement, car les pièces du logement sont difficiles d’accès. En plus, les tas d’objets risquent de s’effondrer et la pile de détritus peut s’embraser. D’où la nécessité d’une intervention des entreprises de nettoyage diogène

9- Les procédures de nettoyage Diogène

La société de nettoyage qui se spécialise dans le Diogène nettoyage suive des procédures bien définies. La procédure habituelle débute par le débarras Diogène, le ramassage progressif des objets entassés. Les professionnels sélectionnent les objets en bon état et ceux présentant une certaine valeur réelle. À ce stade, ils découvrent différentes sortes d’éléments, dans différents états comme des nourritures pourries, des insectes et des rongeurs. Ce qui présente certains risques. Ensuite viennent les autres étapes du nettoyage comme le nettoyage des murs, des plafonds et des sols. Toutes les pièces de la maison sont nettoyées, depuis la cuisine jusqu’à la salle de bain et aux toilettes.

10- Syndrome de Diogène nettoyage prix

Le prix de nettoyage varie en fonction des entreprises et aussi en fonction de l’état de la maison Diogène ainsi que son emplacement. C’est donc rationnel de demander les conseils d’un expert pour savoir les tarifs et trouver celui qui vous conviendrait. Novalia service est un service de nettoyage et vous propose de constater le devis de leur service gratuitement. Vous pouvez les contacter au 01 39 16 35 98.

11- Syndrome de Diogène avant et après nettoyage

Après un nettoyage Diogène, la maison trouvera un nouveau départ et une nouvelle image. Vu que toutes les surfaces sont passées sous l’expertise des services de nettoyage. La personne Diogène peut facilement suivre un traitement dans le meilleur environnement.

maison diogene avant le nettoyage
maison diogene après le nettoyage
syndrome de diogène
syndrome de diogene après nettoyage cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.