10 rue des Gaudines
78100 Saint-Germain-en Laye

01 39 16 35 98

10 rue des Gaudines
78100 Saint-Germain-en Laye

01 39 16 35 98

Syndrome de Diogène : quelles sont les solutions ?

Le syndrome de Diogène est une maladie difficilement perceptible, mais peut réellement avoir des impacts néfastes chez l’être humain. Fragilisé et vulnérable, il n’arrive plus à se maîtriser et a tendance à se laisser aller. Son entourage doit prendre toutes les mesures nécessaires pour l’aider. Plusieurs solutions s’offrent à eux, dont la prise en charge psychologique et le traitement de ses maladies connexes, mais également le nettoyage de son logement.

Diogène de Sinope

Table des matières

Qu'est-ce que le syndrome de Diogène ?

Le syndrome de Diogène est un trouble comportemental découvert par Shaw et Mac Milan en 1966. Ces psychiatres d’origine britannique ont effectué une recherche sur le comportement des êtres humains. À l’époque, aucune dénomination ne lui a pas encore été attribuée. Il ne reçoit son nom qu’en 1975 après la parution d’une publication de leurs compatriotes gériatres, I.gray, Mankikar, et A. Clark. Celui-ci vient de celui de Diogène de Sinope (IVème siècle avant l’an 0), un philosophe qui a adopté un mode de vie particulier afin de se rapprocher de la nature. Son but était d’être libre sur tous les plans, aussi bien mentalement que matériellement, et éviter de se soumettre aux règlements sociaux.

La personne atteinte de ce mal présente alors deux symptômes : l’incurie et la syllogomanie. Elle néglige la propreté de son corps ainsi que de son habitation. L’inverse peut également se manifester : son hygiène est excessive et elle n’arrive pas à supporter la moindre saleté. Elle accumule également des objets inutiles, voire même en très mauvais état chez elle. Il s’agit d’un comportement obsessionnel qu’elle n’arrive pas à gérer et à reconnaître. Au moindres reproches ou remarques, elle se replie sur elle-même et s’éloigne de la société. Enfin, elle refuse les prises en charge extérieures.

Le Diogène vit dans une maison sale encombrée de déchets et de nourritures périmées. Les nuisibles vont et viennent chez lui, y trouvant un lieu propice à leur développement. Ses animaux de compagnie sèment la zizanie dans son lieu de vie sans qu’elle ne s’en rende compte. Dans le pire des cas, ils font leurs besoins à même le sol. Ainsi, son mode de vie nuit au confort et au bien-être de ses voisins. Il peut avoir ce style de vie durant plus d’une trentaine d’années sans que son entourage ne le découvre.

Les personnes concernées par ce syndrome

D’après la croyance populaire, ce trouble lié à l’insalubrité touche principalement les personnes âgées ou en difficulté financière. Cependant, elles concernent également celles qui disposent des ressources nécessaires pour vivre. Ni le statut professionnel ni la catégorie sociale n’ont de relation avec l’accumulation excessive d’objets inutiles et de déchets à la maison. Il en est de même pour l’âge. Les personnes qui ont plus de 60 ans sont celles qui en souffrent le plus, mais ils n’épargnent pas non plus les plus jeunes. Les victimes sont majoritairement des femmes, car elles vivent plus longtemps que les hommes.

Les scientifiques avancent que 75 % des victimes de cette pathologie vivent seules et 10 % d’entre elles sont en couple. Mac Milan et Shaw, experts en gériatrie, affirment que les femmes qui ont perdu leur mari ou sans enfant sont les plus touchées. Ce fait s’explique par l’existence d’un choc émotionnel suite à la perte d’un proche. Cependant, ce problème de comportement peut avoir d’autres origines.

syndrome de diogène

Les causes pathologiques de ce trouble

.Une étude menée par une équipe de chercheurs dirigée par Laurence Hugonet-Diener, experte en psychogériatrie, a permis de savoir que ce problème peut avoir des origines pathologiques. 54 % des personnes sur lesquelles elle a travaillé présentent des anomalies psychologiques, telles la schizophrénie et les troubles délirants, qui se reconnaissent par des idées décalées par rapport à la réalité.

La démence fronto-temporale et les accidents vasculaires cérébraux sont d’autres maladies associées à ce problème comportemental. Les patients présentent des signes de la maladie d’Alzheimer. Ils ne peuvent plus agir correctement et se laissent envahir par les objets. Leurs capacités intellectuelles baissent fortement, ce qui les empêche de réfléchir à leur mode de vie. De surcroît, ils ne peuvent plus exprimer leurs émotions à travers le langage. Ils sont souvent dépressifs et leur mémoire ne fonctionne plus normalement.

Les mauvaises expériences de l’enfance sont également pointées du doigt. L’équipe de la psychogériatrie française a découvert que le syndrome de Diogène s’y apparente. Elle estime que des études plus approfondies sur le vécu des patients peuvent être nécessaires en cas de crise. Ces dernières vont contribuer à leur guérison. Vous avez un proche qui a vécu avec un parent violent ? Il montre tous les signes de ce trouble comportemental ? Son état peut résulter de son passé difficile. Ainsi, la première solution pour le guérir est de traiter son mal-être. Il en est de même pour toutes les personnes qui souffrent des autres maladies associées à ce trouble.

Le traitement des pathologies associées, une solution contre le syndrome de Diogène

Après un bilan, le médecin vous annonce que votre parent ou ami souffre de la maladie de l’accumulation ? Il découvre que son mal est étroitement lié à un problème de santé en particulier ? Il suggère l’hospitalisation et envoie le patient en gériatrie. Cela lui permet de suivre de près l’évolution de son état et de prendre les mesures nécessaires pour l’accompagner vers la guérison.

Cependant, il s’agit d’une décision délicate, car vous devez faire sortir la personne concernée de sa zone de confort. Un changement d’environnement peut aggraver son cas. Elle peut, par exemple, ressentir un profond stress et, dans le pire des scénarios, vouloir mettre fin à sa vie. Ce stress, en s’aggravant, peut même l’affaiblir, ce qui peut également le conduire à la mort. Être entourée de plusieurs objets est, pour elle, un besoin à assouvir.

De nombreux centres hospitaliers peuvent la prendre en charge. Vous avez, par exemple :

  • Le CHU (Centre Hospitalier Universitaire)
  • L’hôpital Gérard Marchand de Toulouse

Avec l’appui du conseil général, ils s’associent pour offrir tous les soins nécessaires aux personnes qui souffrent de ce mal.

Après l’hospitalisation du patient, notre société spécialisée peut assurer l’entretien de son logement. Il s’agit de notre contribution à ses soins.

Votre ami ne souffre d’aucune maladie connexe ? À ce moment, la situation se complique. Conformément à la législation en vigueur, le médecin n’est pas tenu d’intervenir dans sa guérison. La raison en est qu’il dispose de toutes ses facultés intellectuelles. Dans ce cas, vous devez trouver une solution qui lui permettrait de sortir indemne de sa situation, vu que son problème peut lui être fatal. Vivant dans le déni, il peut refuser toutes les prises en charge de quelques formes qu’elles soient. Pour le convaincre, vous devez faire preuve de tact ou, même, faire appel à un psychologue.

Syndrome de Diogène
IMG-20200212-WA0022
IMG-20200212-WA0045
PSX_20200722_234841
nettoyage logement insalubre

Prise en charge psychologique

Chez les « Diogène », l’isolement et le déni constituent une sorte de protection contre le jugement extérieur. Ils préfèrent s’éloigner de la société pour vivre en toute tranquillité. D’après la théorie de Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, le déni est un mécanisme de défense qui se développe chez un individu pour éviter de faire face à la réalité.

Il s’agit d’un acte inconscient résultant d’une émotion difficile auxquels ils n’arrivent pas à donner de sens. Lors du décès d’un proche ou à la découverte d’un problème de santé grave, ils stressent ou se sentent menacés. Ils préfèrent refouler leur sentiment et vivre dans le déni pour ressentir un semblant de réconfort.

Ainsi, un suivi et un soutien psychologique spécifique deviennent une nécessité pour les sortir du cocon qu’ils se sont construit. La première étape de cette démarche est la communication. Vous devez trouver un moyen d’approcher le patient afin de le faire parler. Il accepte de discuter avec vous ? Votre tâche est simple. Vous pouvez le convaincre de se faire soigner et de nous contacter pour la remise en état de sa maison. Il refuse de vous parler et préfère rester en isolement ? À ce moment, vous devez agir par étape.

  • Vous devez détecter tous les signes de mal-être chez l’individu. Cela vous permet de vous approcher facilement de lui, étant donné qu’il est dans un état de déni. Vous devez vérifier s’il respecte les règles de propreté et si sa maison est bien entretenue.
  • Vous devez déceler l’origine de son problème. Il s’agit d’une étape primordiale qui vous aide à bien le comprendre et à l’aborder au moment de votre rencontre. Vous devez lui montrer une certaine empathie afin de gagner sa confiance.
  • Cette troisième étape est fortement liée à la seconde. Dès qu’il se confie à vous, vous devez le rassurer. Il ne doit pas douter de votre intégrité et de votre loyauté. Ainsi, vous n’avez pas le droit de lui reprocher son mode de vie. Si vous ne vous en sentez pas capable, vous pouvez passer le relais à un professionnel, tel qu’un expert des troubles comportementaux comme le sophro-analyste. Il dispose de toutes les compétences nécessaires pour aider les victimes des troubles psychologiques. Expérimenté, il peut gagner rapidement leur confiance. Dès que le Diogene cède à votre proposition, nous pouvons nous occuper de son habitation afin de lui rendre salubrité.
  • Le traitement s’étend souvent dans le temps. Durant cette période, le thérapeute encourage le patient à parler de ses émotions afin de le libérer. En cas de besoin, il fait appel à un médecin pour l’aider. Ce dernier a pour rôle de prescrire les médicaments nécessaires pour assurer la réussite de son intervention.

Le suivi psychologique est une étape à ne pas sauter dans la prise en charge du Diogene qui risque de sombrer une nouvelle fois dans l’incurie

Syndrome de Diogène : comment nettoyer sa maison ?

La prise en charge de la maison sale est intégrée dans le processus de guérison du malade. Ainsi, vous devez l’y aider progressivement. Vous pouvez, alors, l’inciter à :

  • Désencombrer sa garde-robe, c’est-à-dire à enlever les accessoires de mode et les effets vestimentaires qu’ils n’utilisent pas. L’astuce ? Enlever, en premier, ceux qui ne lui plaisent pas et qu’ils n’ont pas portés depuis plus de 12 mois.
  • Placer les appareils électroménagers et les ustensiles de cuisine en trop dans un carton. Il peut les sortir de temps en temps ou pour des occasions particulières comme les anniversaires, pots entre amis, ateliers.
  • Trier les factures et les documents administratifs au fur et à mesure qu’ils arrivent à la maison. L’objectif est de ne pas créer un amas de papiers dans les placards et sur le bureau
  • Penser à jeter les objets démodés ou qui n’assurent plus leur fonction principale.

L’idéal pour éviter les chocs est de commencer le nettoyage dans une pièce. Cette méthode facilite également votre travail. Toutefois, tout n’est pas toujours simple, notamment si la personne concernée est dans un état avancé de démence.

Vous avez besoin de vous débarrasser de tous les objets superflus qu’il a entassés chez lui depuis plusieurs années. Il vous faut également nettoyer sa maison de fond en comble. À cet effet, notre entreprise vous offre son aide. Nous avons une équipe d’experts capable de participer au tri de ses biens et nous mettons à votre disposition un équipement complet ainsi que performant. Nous sommes conscients de l’importance de notre intervention sur la guérison de la personne qui souffre de la collection de détritius. Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour garantir la qualité de notre travail, tout en tenant compte de la particularité de la situation.

Nous répartissons nos tâches en fonction de vos exigences et de celles de votre proche malade. Vous devez savoir que les entreprises de notre secteur connaissent les difficultés rencontrées par les Diogène et leur entourage. Elles respectent leurs choix afin de les aider. Le patient demande une intervention mensuelle ou hebdomadaire ? Nous mettons en place un emploi du temps conforme à sa requête. Une seule intervention peut ne pas suffire, notamment en cas de rechute. Cependant, nous faisons notre maximum pour réduire l’insalubrité du logement à chacune de nos interventions. Notre but est de donner envie de vivre dans un environnement propre et bien organisé à la personne concernée.

En fonction des préférences du concerné, nous adoptons deux stratégies pour nos interventions. En général, nous lui demandons de nous laisser travailler et de quitter sa maison jusqu’à la fin des travaux. En cas de refus, nous acceptons sa décision et nous intervenons en sa présence. Ainsi, il peut prendre conscience de son incurie et de sa syllogomanie.

nettoyage extreme
IMG-20200221-WA0014
IMG-20200221-WA0034
PSX_20200723_001920

S'assurer de la qualité du nettoyage

Durant les opérations que nous menons, nous suivons un protocole strict. Il comprend 3 étapes, à savoir : le tri, l’élimination des objets obsolètes et inutiles, le traitement proprement dit et la désinfection.

  • Le tri : cette phase est la plus chronophage de toutes. Elle consiste à séparer les objets importants des autres. Les documents administratifs sont, par exemple, mis de côté. Il en est de même pour les meubles, les appareils et les ustensiles utiles. Comme l’individu a accumulé d’innombrables objets depuis des années, le désencombrement de son logement prend du temps.
  • L’élimination des possessions superflues : la majorité des objets qui s’entassent chez un individu qui souffre du trouble de Diogène est inutile et obsolète. Ainsi, il faut les détruire une fois le tri terminé. Nous mobilisons des moyens de transport adaptés pour les acheminer vers la déchetterie ou pour les transporter jusqu’à leurs destinataires, en cas de dons par exemple. Nous nous occupons des démarches administratives nécessaires à leur transport. En effet, il faut déposer une demande d’autorisation auprès de la mairie et de la préfecture avant de les déplacer.
  • Le traitement : une fois la maison désencombrée, nous commençons son nettoyage. Pour cela, nous avons recours à des engins spécifiques, comme l’aspirateur à eau, l’injecteur-extracteur, et la monobrosse. Nous effectuons également la désinfection par l’ozone.

Après notre intervention, nous vous donnons l’occasion de vérifier l’état du logement. Vous pouvez faire des réclamations en cas d’insatisfaction. Nous restons à votre disposition à tout moment. Il s’agit d’une obligation à laquelle vous devez vous soumettre, car la santé de votre patient est en jeu. Ensuite, nous pouvons passer à l’étape suivante : nous désinfectons la maison.

Désinfecter le logement

Un habitat encombré est l’abri préféré des microbes et des bactéries. Ainsi, sa désinfection se pose comme une nécessité. Pour cela, nous nous servons de différents produits, tels que les biocides. Nous disposons des certificats nécessaires à leur emploi. Nous avons également le certiphyto. Attention, ce point est important, car tous les professionnels ne peuvent pas utiliser ce type de désinfectant. Il s’agit d’un droit réservé aux professionnels certifiés.

Cette étape exige également l’usage d’un équipement spécifique qui permet d’éliminer les excréments et les détritius. S’ils sont négligés, ceux-ci peuvent provoquer des maladies graves aussi bien chez l’occupant de la maison que chez son entourage. Les excréments des blattes, par exemple, dégagent un produit allergène capable de favoriser l’asthme. Ils souillent également la nourriture et la vaisselle par ses bactéries, ce qui entraîne la salmonellose. Les ordures, quant à elles, dégagent une odeur nauséabonde qui peut déranger les voisins. Elles favorisent l’apparition des asticots et des mouches qui sont des vecteurs de maladies.

Il en est de même pour l’élimination des parasites, comme les lépismes argentés et les anthrènes de tapis. Ils provoquent des dermatites qui s’apparentent à des urticaires. Grâce à notre expertise, nous pouvons vous expliquer leur fonctionnement et les moyens les plus efficaces pour les éliminer.

Désinfection nébulisation
Désinfection par nébulisation
Nébulisateur
Nébulisateur professionnel

Demander un devis de nettoyage et de désinfection

Décidé à nettoyer et à désinfecter le logement du patient ? Contactez notre société spécialisée.Nous pouvons réaliser une estimation gratuite des coûts des travaux à réaliser. Pour cela, nous procédons par étape.

  • Nous évaluons la complexité de la situation
  • Nous déterminons les tâches à accomplir : aspersion de javel, lessivage, dératisation.
  • Nous dressons la liste des équipements à mobiliser

Ensuite, nous montons votre devis et nous vous le soumettons par courrier électronique. Il est important de noter que plusieurs paramètres entrent dans la tarification de l’intervention des professionnels, dont :

  • Le niveau d’encombrement de la maison
  • La taille de la surface à traiter
  • Le niveau d’infestation par les nuisibles
  • L’accessibilité du local
  • Le trajet à parcourir
  • Les frais de dépôt des ordures dans une déchetterie
  • Le coût des moyens matériels à mobiliser

Vous pouvez nous demander un devis dès que vous en ressentez le besoin. Nous sommes à votre disposition tous les jours, même les jours fériés et les week-ends.

Avant
Avant notre intervention
PSX_20200723_125042
Aprés notre intervention

Les risques de complications

Vous avez découvert qu’un de vos proches est atteint de cette pathologie ? Vous devez prendre vos responsabilités en réagissant dans les meilleurs délais pour éviter de mettre sa vie en danger. En effet, parmi les conséquences graves de ce mal-être figurent :

  • La baisse de l’estime de soi, qui peut conduire au suicide
  • La dépression
  • Le manque d’hygiène corporel, entraînant diverses maladies, telles que la salmonellose, la diarrhée ou la gastro-entérite, et des maladies de la peau
  • L’infection des plaies. Durant son isolement, le patient peut se blesser et, à cause de son état d’inconscience, il évite de se soigner
  • La pollution de l’environnement dû au dysfonctionnement des appareils électroménagers. Dans le pire des cas, elle s’associe à des risques d’incendie
  • La prolifération des nuisibles dans son immeuble, dont les cafards et les rats

Les personnes qui ont des problèmes de comportement de ce type ont tendance à négliger leurs animaux de compagnie. Ceux-ci risquent de devenir agressifs au point d’attaquer et de blesser leur maître. Leurs excréments couverts de parasites peuvent également entraîner l’apparition de l’ankylostome.

Vous pouvez limiter les dégâts engendrés par ce trouble en nous contactant. La désinfection par l’ozone permet de tuer les nuisibles qui traînent dans le logement infecté. Elle traite les coins les plus difficiles à atteindre, comme les interstices des parquets ou des murs. Nous travaillons dans ce domaine depuis plusieurs années et nous pouvons vous aider. Demander un devis de prise en charge d’un logement à notre entreprise est gratuit et n’implique aucun engagement.

[Total : 11   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *