syndrome de diogene
comment intervenir ?

la solution du
debarras et du nettoyage

Déséquilibre comportemental complexe, le syndrome de Diogène est un style de vie qui se définit par une habitude de refus de débarras, à l’insouciance hygiénique et à l’isolation sociétale. Quelle est son origine et comment y faire face ? En cas de syndrome de Diogène comment intervenir ?

Table des matières

1 - Le syndrome de Diogène, qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome de Diogène est une tournure du déséquilibre comportemental réunissant une habitude à l’encombrement de choses, une inattention du nettoyage physique et ménager, et un confinement sociétal énoncé sans la moindre intention de s’apitoyer de cette situation. Tous ces états joints sont favorables à une existence malsaine et une détérioration du lieu d’habitation dans lequel habitent les gens touchés du symptôme de Diogène. Dans la majorité des cas, ce symptôme se présente suite à un choc intellectuel tel la disparition d’un proche ou une variation constitutive de situation.

2- Comment identifier une personne touchée par le symptôme de Diogène ?

En général, le syndrome de Diogène est rare chez les jeunes. Le plus souvent, il touche les personnes âgées avec une moyenne d’âge qui se situe entre 70 et 80 ans. En majorité, il touche les individus qui habitent seuls, spécialement les femmes. Avec une espérance de vie plus haute que pour les hommes, les femmes survivent principalement à leur époux. C’est d’ailleurs constamment suite à un choc mental tel le décès d’un membre de la famille que le symptôme se dévoile.
Alors, en cas de syndrome de Diogène comment intervenir pour le déterminer ?
• On peut constater une inattention outrée du nettoyage de son lieu d’habitation et de son hygiène corporelle. Même en présence de saleté ou de détritus dans son logement, l’individu reste constamment insensible. Il peut s’agir de conserver ses Débarras dans sa maison, garder les emballages d’aliments, des magazines et journaux, des vêtements, de la vaisselle, des outillages hors d’utilisation, des bestioles, ou même ses propres défécations, dans les situations les plus ultimes.
• Un lien inaccoutumé vis-à-vis des objets. On constate alors deux situations : le « Diogène actif » qui apprécie de conserver et nie le Débarras d’objets très diversifiés tels que le boîtes, les magazines et bien d’autres encore, et le « Diogène passif » qui, par procrastination suite à sa situation exaltée, arrête les tâches d’ordonnance et de nettoyage de son logement. On distingue ainsi un entassement de détritus, de nourriture, ou encore de défécations.
• L’individu touché par le syndrome se retrouve dans une vie solitaire, marginale et insalubre. La personne ne parvient plus à ancrer la connexion avec son entourage ou ses proches. Elle se sent ignorée et repoussée, et ne trouve pas d’incertitude dans son choix. Toutefois, elle nie les aides venant des autres puisqu’elle n’autorise personne à entrer dans sa maison.

3- Entassement, Diogène, syllogomanie, TOC : comment les distinguer ?

Parfois, il est très complexe de distinguer tous ces déséquilibres comportementaux. Le syndrome de Diogène a la spécificité d’accumuler l’intégralité ou une partie des autres symptômes de trouble, et parfois de façon contradictoire. Si se présente alors un syndrome de Diogène comment intervenir pour le distinguer des autres types de troubles:
• Tel un type d’entassements outrés ou de syllogomanie pour cette habitude exagérée à rassembler les objets et à refuser de faire les débarras, même s’ils ne semblent d’aucune valeur.
• Tel un TOC, pour le flanc monomaniaque qui génère des raisonnements inquiétants répétitifs et du désarroi.
• Tel de l’austérité pour l’aspect rude et abstinent de certaines apparences de leur existence tout en négligeant le Nettoyage de son espace de vie.
• Tel un trouble de détresse sociétale pour leur rapport à autrui.

syndrome de diogene

4- Jusqu’où le syndrome de Diogène peut-il aller ?

Un niveau de négligence pareille peut conduire jusqu’à la pestilence. Emparé par d’infects bestiaux, le lieu de vie met en péril la sécurité de la personne atteinte, mais également celle de son entourage et doit des fois être en Débarras en urgence. De plus, les dommages matériels ne sont pas exclus. En effet, il se peut qu’un embrasement ou une inondation puisse rapidement arriver. Mais également que l’individu peut être atteint d’autres maladies à force d’habiter dans un endroit envahi de détritus et dans ses excréments. De ce fait, le lien avec l’entourage aura une autre tournure plus complexe à cause des mauvaises odeurs.
À cela s’additionnent des préjudices psychologiques. Même si l’individu a quelquefois conscience de la menace et n’endure pas directement de cet entassement excessif, il est parfois isolé, écarté de ses proches, de ses camarades, non accompagné médicalement et donc entièrement rétrogradé sur lui-même. Dans le cas d’un syndrome de Diogène comment intervenir ? Il faut l’accompagner physiquement et mentalement.

5- Syndrome de Diogène comment intervenir ?

Aider un individu atteint du symptôme de Diogène s’avère toujours plus complexe. Dans tous les cas, ces individus éprouvent réellement de déséquilibres psychologiques qui doivent être pris en charge par un spécialiste, sans trop attendre. En effet, la majorité des individus victimes du syndrome de Diogène demeurent continuellement dans la contestation. Procéder avec virulence ne fait qu’envenimer la situation et pourrait générer des déroulements destructeurs chez les victimes. Il nécessite d’agir avec précaution. Pour aider une personne atteinte du syndrome de Diogène comment intervenir ?
• entamer une avance plaisante avec tendresse et récupérer tous les renseignements possibles en visitant directement à son logement et entamer le Débarras des objets encombrants,
• faire une estimation médico-sociale,
• contacter le médecin traitant de la victime, si la personne atteinte nie l’accompagnement d’un médecin, il faut concevoir un environnement relationnel pour pouvoir installer la confiance entre vous la victime.
• Offrir au mieux un appui psychique afin que le patient puisse s’améliorer graduellement.
Aujourd’hui, il existe plusieurs institutions et organismes qui peuvent accompagner les personnes victimes du syndrome de Diogène.
Pour faire face au syndrome de Diogène comment intervenir ? Des institutions tentent par leurs propres ressources de s’appliquer auprès des individus victimes du Diogène et de son voisinage. Effectivement, ces associations offrent un accompagnement régulier jusqu’à la guérison du patient jusqu’au nettoyage de son logement.
Leur objectif étant de réussir à avoir l’approbation du patient pour le nettoyage de son espace de vie. Une fois cette étape réalisée, place au débarras des objets inutiles dans l’objectif de lui cautionner un mode de vie salubre beaucoup plus appréciable.

6 - Le Nettoyage après le syndrome de Diogène

Pour des discernements plus qu’avérés de sécurité et de diététique, il est forcément très utile de tout restituer en aménagement et de purifier les modalités de vie. Cela en vaut la peine pour le bien de la victime ainsi que de son entourage. Si un de vos proches est atteint du syndrome de Diogène comment intervenir ? Il est plus sage de recourir aux services des spécialistes du nettoyage vu les dégâts engendrés par la victime.
Après le syndrome de Diogène, voici les démarches les plus importantes à effectuer pour procéder au nettoyage du logement :
• Le débarras des affaires inutiles et encombrantes que la victime avait entassées est très important,
• Trier et garder les documents importants et procéder au Débarras des documents irrécupérables,
• Remettre en ordre l’espace de vie de la victime et procéder au Débarras. Les outillages utiles à cet effet sont : un aspirateur, un monobrosse, et bien d’autres encore.
• Décontaminer l’endroit avec des produits particuliers pour le Nettoyage.

 Bref, si un membre de votre famille est victime du syndrome de Diogène comment intervenir ? Il faut comprendre les raisons de son trouble et l’accompagner mentalement et physiquement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.