que faire face au
syndrome de diogene ?

le recours au
nettoyage
et a la desinfection

Si l’un de vos proches est malheureusement atteint du syndrome de Diogène, il est primordial de savoir comment intervenir et comment procéder au nettoyage.

Table des matières

1 - Qu'est-ce-que le syndrome de Diogène ?

En premier lieu, il est important de comprendre de quoi il s’agit avant de se demander que faire face au syndrome de Diogene.

Le syndrome de Diogène est un trouble comportemental associant plusieurs symptômes :
– la syllogomanie (accumulation compulsive d’objets et/ou de déchets),
– la négligence excessive de l’hygiène corporelle et du lieu de vie,
– l’isolement social (la personne se sent incomprise et se replie sur elle-même),
– la misanthropie (elle vit totalement recluse),
– le déni (la victime ne se rend pas réellement compte du danger de sa situation et refuse de le voir).

On observe deux types de cas bien distincts :
– le Diogène passif (la personne vit dans le désordre total et la négligence),
– le Diogène actif (la personne collectionne divers objets insignifiants et les entasse).

Il arrive que ces symptômes soient accompagnés du syndrome de Noé (ou Animal hoarding) soit une accumulation en très grand nombre d’animaux vivants ou morts.

Ce trouble s’installe progressivement au fil des années sans que la victime en prenne véritablement conscience. Les proches mettent parfois des années avant de se rendre compte de la situation, car la victime s’isole. Elle présente de plus en plus de difficultés à procéder au débarras de ses déchets. Le plus souvent les proches ne savent malheureusement que faire face au syndrome de diogene.

2- Diogène : quelles sont les personnes les plus à risque ?

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement qui peut être présent de manière isolée, mais le plus souvent il est associé à une pathologie :
– un trouble neurologique (Alzheimer, tumeur cérébrale, AVC, etc),
– une psychose (paranoïa, schizophrénie, etc),
– une dépression,
– un trouble obsessionnel compulsif (TOC).

En règle générale, le syndrome de Diogène touche les personnes âgées de plus de 60 ans. Les veuves ou les mères ayant perdu leur enfant sont très ciblées du fait du choc émotionnel causé par la perte. Selon les scientifiques, 75 % des personnes atteintes sont célibataires.

3- Comment aider une personne atteinte de Diogène ?

Que faire face au syndrome de diogene ? Le problème majeur du Diogène est que la personne atteinte refuse toute aide venant de l’extérieur. Et pour cause, elle ne comprend pas que vous lui disiez qu’elle est en danger et encore moins que vous vouliez lui faire changer ses habitudes. Elle se sent libre de ses actions, ne remet pas en cause son choix de vie et ne fait aucunement confiance aux avis des autres. Comme l’explique le Dr Jean-Claude Monfort : « elles ne demandent rien, mais ont besoin de tout ».

La première étape si vous vous retrouvez face à une personne atteinte de Diogène, est de nouer une relation de confiance. Franchir le seuil de sa porte est déjà un obstacle à surmonter.

En constatant l’état du logement, votre première réaction sera sans doute de vouloir l’en faire sortir sans attendre ou de procéder immédiatement au débarras, mais sachez que cette réaction est totalement inappropriée. La victime se retrouvant forcée de quitter le seul lieu où elle se sent en sécurité, peut sombrer dans la dépression et même se suicider.

Le dialogue est la seule méthode pour lui permettre de sortir du déni et d’accepter votre aide. Ne lui reprochez rien et montrez qu’elle peut vous faire confiance.

Si vous ne vous en sentez pas capable, prenez contact avec le médecin responsable de la personne atteinte ou un organisme spécialisé sachant que faire face au syndrome de diogene.

Même après le traitement, il est important d’accompagner le patient afin d’éviter une rechute. Le suivi psychologique est une étape clé. Dans tous les cas, mieux vaut recourir à des professionnels qui sauront que faire face au syndrome de diogene.

syndrome de diogene

4- Pourquoi nettoyer le logement d'un Diogène ?

Un appartement en état d’insalubrité représente un réel danger pour ses habitants et le voisinage. Les risques sont multiples :
– invasion de nuisibles,
– incendie,
– maladies (respiratoires, infectieuses, etc),
– dégradation du logement,
– dommages psychosomatiques et psychologiques.

Novalia services
désinfection syndrome de Diogène

5- Comment nettoyer le logement d'un Diogène ?

Une fois la personne sortie du déni, il convient de désencombrer son logement. Afin d’éviter tout choc émotionnel, il peut être nécessaire de procéder en plusieurs fois. Le débarras peut être effectué en sa présence.

Mais que faire face au syndrome de diogene? Sachez que les personnes atteintes du syndrome de Diogène n’ont ni les moyens physiques, ni l’énergie mentale nécessaires pour ranger leur logement et procéder à la désinfection. Une aide extérieure est donc indispensable. Une maison en état d’incurie est dangereuse et la solution la plus appropriée est de confier le nettoyage à des professionnels spécialisés dans les interventions de nettoyage extrême. L’opération peut durer plusieurs jours.

Le nettoyage se fait en trois étapes :
– le débarras
– le nettoyage
– la désinfection

Le débarras étant l’étape la plus longue et la plus contraignante. La désinfection doit être faite par des experts sachant que faire face au syndrome de diogene.

6 - Novalia Services : un spécialiste à votre service en cas de syndrome de Diogène

Le débarras et la désinfection d’un logement occupé par un patient Diogène est un défi majeur qui requiert de l’expertise. Nos professionnels du nettoyage Diogène y sont formés et qualifiés. L’habitant peut décider ou non d’assister au nettoyage. Ainsi, il ne présente aucun stress important et peut se rendre compte par lui-même de sa syllogomanie. Nos experts sont formés à savoir que faire face au syndrome de diogene.

Nous pouvons réaliser une estimation gratuite et vous proposer un devis.

Faire une demande de devis gratuit

Le devis dépend de :
– la liste des tâches à accomplir,
– la liste des équipements nécessaires,
– le niveau d’encombrement,
– la taille du logement,
– la présence ou non de nuisibles,
– la quantité de produits de désinfection à utiliser,
– les frais de dépôt des ordures en déchetterie.

Si vous acceptez le devis, nous procédons étape par étape :
– le débarras : nous trions les déchets inutiles des objets utiles (documents personnels, administratifs, meubles, appareils électroniques, etc). Le débarras est l’opération la plus contraignante et qui demande le plus de temps. Les articles inutiles sont envoyés à la déchetterie, cette opération nécessite l’utilisation d’un camion benne ainsi que l’autorisation par la mairie ou la préfecture.
– le nettoyage en profondeur et la désinfection : une fois le débarras achevé et la maison désencombrée, nous entamons la phase de nettoyage. Pour cela nous disposons du matériel nécessaire et de divers produits chimiques adaptés à la désinfection comme l’ozone. Le logement est récuré en profondeur par nos professionnels, suivi de la dératisation, du traitement contre les nuisibles et de la désinfection.
– les finitions : lors de cette étape finale, nos agents rassemblent le mobilier et procèdent au ménage de base (balai, serpillère, poussière, vitres etc).

Le patient devra être accompagné et mobilisé à poursuivre la désinfection de son logement et le débarras de ses déchets. Le suivi thérapeutique et social est nécessaire pour lutter contre toute rechute. Mais vous savez désormais que faire face au syndrome de diogene.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.