Débarras après décès : comment faire vider un logement ?

Le décès d’un proche est un événement difficile à appréhender. Toutefois, il est essentiel de rester solide et affronter les événements douloureux avec tact afin de faire honneur à l’être cher. Ainsi, juste après l’enterrement, la famille doit commencer à contacter une société de débarras. En effet, les souillures laissées par le défunt sont des précurseurs de maladies, notamment pour une mortalité non-naturelle. En plus du nettoyage en profondeur, le vidage maison peut figurer dans la longue liste des tâches à confier aux professionnels de nettoyages. Se tourner vers un expert est un gage de résultat satisfaisant

Table des matières

1 - Comment faire vider un appartement après un décès ?

Le nettoyage après décès est une obligation. Cette opération doit être effectuée avec une grande méticulosité. L’évacuation et la collecte de ces effets personnels peuvent engendrer un traumatisme et accentuer la dépression des proches. C’est la raison pour laquelle il est impératif de la confier entre les mains de professionnels. Le débarras maison commence par le tri sélectif des affaires personnelles du défunt. Elles sont désinfectées puis mises en sacs. La famille cherche parfois à se débarrasser des meubles et des équipements électroniques. Dans ce cas, l’équipe de la société de nettoyage après décès procède aux démontages des meubles volumineux avant de les évacuer hors de l’appartement. Un assainissement des lieux sera effectué avant le transport du mobilier vers la déchetterie ou vers des associations caritatives.

2- Quand peut-on vider une maison après un décès ?

Le vide-maison est régi par une réglementation stricte. En général, les particuliers ont le droit de vider leur appartement deux fois par an au maximum. Ils doivent prévenir la municipalité 15 jours avant la date escomptée. Cette réglementation n’est pas applicable lorsque le propriétaire est parti pour le grand voyage. Toutefois, toutes les démarches administratives reliées aux demandes d’autorisations sont obligatoires. Se tourner vers les entreprises de nettoyage après décès est une alternative efficace pour éviter ces contraintes administratives.
Il est recommandé de procéder au débarrassement maison rapidement pour faire son deuil dans les meilleures conditions, notamment lorsque le défunt était locataire. En effet, les successeurs seront tenus de régler le loyer lorsqu’ils n’auront pas libéré les lieux avant l’échéance de paiement.
Lorsque le défunt était propriétaire, vider maison dans un délai court permet d’avoir un aperçu clair des réparations à prévoir dans l’appartement. Avec ce procédé, les successeurs qui souhaitent vendre le logement auront l’occasion de le lancer sur le marché rapidement.
Les établissements spécialisés dans le secteur du débarras effectuent généralement le vidage maison en une journée. La durée du débarras peut s’étaler sur trois jours en fonction de la taille du logis, ainsi que de l’importance et de la fragilité des meubles à déplacer. Les professionnels vident les petits appartements en quelques heures à peine.

3- Que faire des meubles après un décès ?

Les héritiers se partagent généralement les meubles du défunt lorsque ce dernier n’a pas déposé son testament. En cas de litige, ils se tournent vers un notaire qui procédera aux formalités nécessaires pour départager les biens de manière équitable. Les procédures incluent nécessairement les services d’un commissaire-priseur et d’une entreprise de débarras.
Les meubles du défunt sont évalués par des experts. L’évaluation permet aux successeurs d’avoir une idée précise du prix de leurs biens lorsque ces derniers souhaitent les mettre en vente. Le commissaire-priseur est la personne apte à estimer le prix d’un bien. Cependant, avec leur longue année d’expérience dans le secteur du vide-maison, le personnel d’une société de débarras peut parfois aider les héritiers à déterminer le tarif estimatif de leurs mobiliers.
Lorsque tous les meubles coûteux ou qui ont une valeur sentimentale ont été mis de côté, les personnels de la société de nettoyage après décès peuvent prendre le relais. Ils commencent par démonter les meubles, notamment les mobiliers encombrants pour simplifier leur transport et leur recyclage. Chaque élément est désinfecté avec soin pour prévenir les contaminations éventuelles. Ils sont ensuite transportés vers une déchetterie réglementée afin d’y être recyclés dans la règle de l’art.
Les familles peuvent également offrir leurs meubles à des associations caritatives. Dans ce cas, il est toujours impératif de confier la désinfection à une entreprise reconnue dans le domaine du nettoyage

4- Quel prix pour débarrasser une maison ?

Avant de vider maison, les professionnels se déplacent sur les lieus pour déterminer l’ampleur du chantier. Le devis est gratuit. On retrouve dans la facture pro forma le prix estimatif des déplacements, le coût de la main d’œuvre et le tarif des produits utilisés pour la désinfection.
Le déplacement est évalué en fonction de la distance de l’appartement par rapport à la déchetterie. La société prend également en compte du nombre et du type de véhicules à déployer pour mener à bien la mission.
Le coût de la main-d’œuvre dépend de l’importance des meubles et du nombre de personnes à envoyer sur les lieux. Certains mobiliers nécessitent l’intervention de menuisiers spécialisés pour éviter qu’ils ne se détériorent. Cette option est recommandée notamment pour ceux qui souhaitent faire un don aux associations.
La décontamination fait toujours partie du vidage maison. L’opération de désinfection passe par l’utilisation de produits spécifiques. Les entreprises de nettoyage utilisent pour la plupart des produits écolos. D’ailleurs, ces acteurs doivent respecter les réglementations en vigueur en matière de compositions des produits d’entretien et d’assainissement.

5- Quelle entreprise de débarras choisir pour vider une maison après un décès ?

Plusieurs solutions sont offertes aux héritiers qui doivent vider la maison d’un proche décédé. Les vidages rémunérés ont été en vogue depuis plusieurs années. En remarque cependant que depuis un certain temps cette formule classique est délaissée par les particuliers au profit du débarrassement maison payant.
Cette préférence est due aux services impeccables offerts par les établissements de nettoyage après décès payants. Ces entreprises offrent une prestation sur-mesure et modulable en fonction des attentes des clients. Leurs équipes compétentes privilégient la communication. D’ailleurs, avec plusieurs années de présence dans ce secteur, elles font partie de ces personnels capables d’orienter et d’offrir des conseils adaptés aux différentes situations des successeurs.
De plus en plus de sociétés orientent leurs activités vers le vidage maison pour faire face à la croissance exponentielle des demandes. Cette ruée a engendré l’apparition d’entreprises peu sérieuses qui ne se soucient nullement de la loi ni des conséquences de leurs actes sur l’écosystème. L’accumulation des décharges sauvages constitue une preuve irréfutable de ces agissements irresponsables.
Il est capital d’éviter d’être complice de ces actes irréfléchis en collaborant avec une société de nettoyage après décès fiable. Elle opère dans des zones d’interventions très bien délimitées. Ainsi, il est facile de retrouver leur déchetterie et d’observer leur mode opératoire. Une entreprise sérieuse est légalement déclarée au registre des commerces. On retrouve dans la mention légale de son site son numéro SIRET et parfois le numéro de sa carte d’assurance professionnelle.
Les héritiers sont tenus de se méfier des prix anormalement bas et des entreprises qui ne déplacent pas pour effectuer un devis. Ces conduites suspectes dénotent déjà un certain manque de fiabilité. Pour collaborer avec des sociétés reconnues, il est conseillé de se fier à leur expérience dans la sphère. Elles bénéficient toujours d’une excellente réputation auprès du public.

Click to rate this post!
[Total: 8 Average: 5]

Laisser un commentaire