En quoi consiste exactement le syndrome d’entassement ?

Avoir des objets de collection est un rêve que de nombreuses personnes nourrissent. Toutefois, au fur et à mesure que cette envie augmente, ces objets vont s’entasser dans la maison. Quant à la personne, elle pourrait être sujette au syndrome de l’entassement. Elle va se retrouver au milieu de nombreux objets anciens qui peuvent ne plus servir à rien.

Table des matières

Comment reconnaitre une personne atteinte du syndrome de l'entassement ?

Reconnaitre les gens souffrant de la maladie de Diogène s’avère être une tâche plus ou moins facile. En effet, ces personnes aiment accumuler des objets chez elles. Pour elles, rien ne doit être jeté. Que ce soit des journaux ou des sacs en plastique, les personnes atteintes de la syllogomanie les conservent dans leur habitation. Dans nombreuses familles qui vivent avec des gens victimes de cette maladie, les déchets peuvent atteindre une certaine hauteur. Pour vivre et se déplacer, bon nombre de Diogène se sert de leur palier. Certains n’hésitent pas à frayer un chemin à l’intérieur des immondices. De telles situations résultent du fait que ces personnes ne sont pas en mesure de faire un tri des objets qu’elles possèdent. Un test de diagnostic doit se faire si l’accumulation a duré plus de 6 mois. En effet, il permettra de déterminer si la personne souffre vraiment de la syllogomanie.

 

Quelles sont les causes de la syllogomanie ?

Nous nous demandons souvent pourquoi aimons-nous conserver de vieux objets chez nous. Pourquoi nous est-il difficile de nous débarrasser de ces objets ? Jusqu’à ce jour, de nombreux spécialistes continuent à entreprendre des actions pour répondre à ces questions. Quoi qu’il en soit, ils sont unanimes sur un point à savoir le syndrome résulte d’un choc ou d’un manque affectif. En effet, beaucoup de gens sont devenus des Diogène après la mort d’une de leurs proches. D’autres commencent à souffrir de ce trouble après un divorce. Quant aux adolescents, ils peuvent être victimes de telles maladies suite à une déception amoureuse.

 

Le fait de collectionner des objets constitue pour eux un moyen de remplacer le manque ou le vide laissé par l’être cher. Cependant, une fois que la personne s’est lancée dans cette activité, il est souvent difficile pour elle de s’arrêter. Elle y prend plaisir et ne se rend plus compte du fait que c’est devenu une maladie. La syllogomanie peut toucher aussi bien les hommes que les femmes. Toutefois, elle est plus récurrente chez les personnes âgées. D’ailleurs, ces dernières manifestent, la plupart, un trouble sévère.

Comment vivre avec des personnes atteintes du syndrome de l'entassement ?

État transportant le malade dans une manie indescriptible, le syndrome de l’entassement n’est pas sans risque pour le patient. Effectivement, vu que ce dernier ne maîtrise plus son obsession, il soumet sa vie en danger. En entassant de vieux journaux à la maison, et en cas d’incendie, la personne s’expose à de graves dangers. La présence de telle quantité de papiers favorise la propagation du feu. Les pompiers auront, de ce fait, du mal à l’éteindre. Les proches du patient devraient réagir immédiatement dès qu’ils voient que de vieux objets commencent à s’entasser dans la maison.

 

Vous devez également réagir si vous sentez qu’un de votre entourage a une manie de collectionner des objets qu’il ne s’en sert plus. En effet, de telles attitudes peuvent être déjà un signe du syndrome de l’entassement. Ces objets pourront attirer des nuisibles qui vont altérer au bien-être de la personne, mais aussi de tous les occupants de la maison. Devenus une montagne au milieu de la pièce, les objets, entassés, peuvent s’écrouler. Imaginez si la personne se trouvait en dessous ! L’accident serait grave.

 

Si vous ne réagissez pas à temps, vos proches, souffrant de la syllogomanie, peuvent sombrer dans la dépression sans que vous n’en aperceviez. Vous habitez avec des personnes âgées ? Une de vos proches vient de vivre une rupture amoureuse ? Soyez attentif à tous les faits et gestes de ces gens. S’ils commencent à s’attacher à de vieux objets, réagissez.

Quelles sont les prises en charge possibles pour les personnes victimes de la syllogomanie ?

Le syndrome de l’entassement n’est pas vraiment une maladie. Il peut être assimilé à un trouble du comportement. Actuellement, deux moyens sont possibles pour le gérer. La première, relevant du domaine médical, est la prise de médicaments. Effectivement, si la personne a déjà sombré dans la dépression, ces médicaments aident les patients atteints de ce trouble de gérer l’état compulsif. Toutefois, si le problème n’est pas encore assez grave, vous pourrez recourir à des séances auprès d’un psychothérapeute. Avec l’aide de ce dernier, vous pourrez apprendre à votre proche comment ranger les choses afin d’éviter qu’elles s’entassent chez vous. De tels professionnels de la médecine peuvent nous prodiguer de précieux conseils pour que le patient apprenne à nouveau à aimer l’ordre.


Mais, vous pourrez aussi opter pour des techniques assez simples si le trouble n’a pas encore atteint le niveau de la dépression. La première étape de la thérapie consiste à faire un tri. Certes, l’action va se faire de manière globale. Cependant, elle apprend à la personne à éviter d’accumuler de vieux objets à la maison. Généralement, le tri doit être initié par une personne venant de l’extérieur. Si vous n’habitez pas avec la personne souffrant du syndrome de l’entassement, vous devez trouver des créneaux pour lui rendre visite régulièrement. À chaque passage, soyez attentif à tout ce qui l’entoure. Dès que vous voyez que des objets encombrent la pièce, faites immédiatement le tri, et jetez les vieux objets inutiles.


Vous avez du mal à jeter de vieux objets ? Vous avez tout le temps envie de collectionner les objets ? Consultez un médecin. Il se peut que vous soyez au début du syndrome. Seul un spécialiste saura comment vous aider à vous en sortir.

Click to rate this post!
[Total: 2 Average: 5]

Laisser un commentaire