Au décès d’un proche, de nombreuses formalités doivent être rapidement mises en œuvre. Procéder à l’inventaire, au nettoyage et au vidage du logement en fait également partie.
La tâche est rude d’autant plus que vous n’êtes pas sûr d’être en mesure de pouvoir tout garder, tout stocker. Vider toute une vie remplit de souvenirs n’est donc pas une mince affaire, c’est pourquoi nous vous proposons des alternatives en fonction du temps et de l’énergie dont vous disposez.

Table des matières

1- Une solution de stockage provisoire pour gagner du temps :

Que votre défunt proche soit locataire ou propriétaire d’un bien immobilier, le logement doit être vide. Si vous n’arrivez pas à tout trier à l’instant t, que l’émotion est toujours vive, vous avez la possibilité de déposer les meubles ainsi que les autres objets auprès d’un garde meuble.

Avant de faire cette démarche, prenez le temps de prendre tous les objets et meubles en photo. Ces photos vous permettront d’avoir une trace si jamais il y a un problème de vol et surtout vous allez pouvoir les utiliser pour les mettre dans vos annonces de vente sur Le Bon Coin. Un site spécialisé pour les ventes d’objets entre particuliers. Le principe est simple, vous mettez une annonce en ligne avec la photographie du meuble, une description avec le prix et votre adresse email ou votre numéro de téléphone pour que les clients puissent plus facilement vous contacter pour l’achat d’un objet.

Sachez également que vous avez la possibilité de contacter directement des entreprises de stockage qui proposent une prestation de collecte directement à votre domicile afin de vous faciliter la tâche. YouStock par exemple, prend directement en charge l’inventaire des photos des meubles et objets qui sont à disposition. Les gardes meubles peuvent être des greniers, des caves ou des garages situés tout autour de Paris. Ces endroits sont sécurisés et sont d’une durée illimitée.

Sachez qu’il faut prévoir un certain budget par exemple :
– Pour stocker moins de 20 m2 , le montant est de 13,30 euros par mois.
– Pour stocker entre 20 et 59 m2, le montant est de 184 euros par mois.
– Pour stocker entre 50 et 90 m2, le montant est de 460 euros par mois.
– Pour stocker plus de 90 m2, la simulation sera personnalisée.

2- : Une solution de déléguer en toute tranquillité :

Avant de donner, jeter ou vendre, il est important de vous assurer de la valeur des biens restants au domicile.
Le dépôt-vente par exemple offre deux possibilités :

– La première c’est que vous pouvez directement venir déposer les biens meublants au magasin pour que le commerçant les vende.
– La seconde, c’est que l’entreprise vient directement à votre domicile chercher les meubles et autres objets.

Dans tous les cas, vous allez devoir estimer avec le commerçant la valeur de chaque bien et trouver un accord pour le prix de la mise en vente.
La mission du commerçant est donc de vendre les biens, tout passe donc par lui.
Une commission entre 20 et 30 % vous sera donc demandée lorsque la vente sera réalisée.

3- Une solution optimale à moindre frais :

Comme précédemment énoncé, il reste important que vous ayez fait en amont un travail de tri. Au moindre doute, contacter un notaire reste la meilleure solution pour qu’il puisse vous donner des conseils sur le devenir des biens.

Vous pouvez également faire appel à plusieurs professionnels tels que des antiquaires ou des brocanteurs pour débarras après décès. Ils peuvent directement venir à domicile pour estimer gratuitement vos biens et les transporter.

Ne pas hésiter à en contacter plusieurs en même temps, afin que vos biens soient vendus à un prix raisonnable. Car surtout garder à l’esprit que les brocanteurs ou les antiquaires se rémunèrent avec la vente de vos biens.

4- Une solution de débarras qui prend tout en charge :

Lorsque vous avez pu mettre de côté les biens de valeur, vous avez la possibilité de contacter une entreprise de débarras. Les meubles, les vêtements, les objets dont vous souhaitez vous débarrasser seront donc directement pris en charge par l’entreprise de débarras.

Le débarrassement maison et le transport ainsi que la prestation sont gratuits. Une fois l’entreprise contactée, celle-ci se rendra au domicile. Les biens confiés seront soit directement déposés à la déchetterie soit à des associations caritatives telles que Emmaüs ou d’autres associations locales que vous pouvez par ailleurs demander à contacter.

Sachez que certaines entreprises de débarras Paris effectuent également le nettoyage après décès du foyer, une fois celui-ci vide. Ce qui est un plus lorsque vous devez vider, dans les plus brefs délais, le logement.

5- Une solution qui prend du temps mais dont vous serez acteur :

Si le cœur vous en dit et que vous êtes prêt à organiser une vente privée au domicile, le vide maison est une solution agréable et pratique puisque les meubles et objets seront directement transportés par de potentiels acheteurs.

Une demande devra être faite 15 jours avant la date du vidage maison auprès de la mairie. Cette demande se fait soit par lettre recommandée soit via un formulaire directement remis à la mairie. Un justificatif de domicile et une pièce d’identité vous seront par ailleurs demandées.

Cette pratique est de plus en plus utilisée. Attention toutefois, aux obligations légales, à savoir que chaque municipalité a ses propres règles. Le mieux est donc de contacter directement la mairie lorsque vous souhaitez effectuer un vide maison.

Pour votre information, sachez qu’un vide maison ne peut se faire que deux fois par an mais pendant une durée illimitée. Votre vide maison doit donc rassembler le maximum de personnes afin que le logement soit totalement vide. Pour se faire, vous pouvez placer une affiche devant la maison ou sur la façade de l’appartement, déposer des annonces sur des sites spécialisés, le journal local, les magasins et surtout misez sur le-bouche-à-oreille.

6- Une solution efficace pour les biens de grandes valeurs :

Lorsque vous avez des biens de valeurs, vous pouvez faire appel à un commissaire-priseur qui se chargera de la vente aux enchères.

L’organisation est simple, les futurs acheteurs font des offres lors de la vente aux enchères. Celle-ci est publique et ouverte à toutes personnes majeures ayant des moyens financiers.

Tout est orchestré par le commissaire-priseur, c’est pourquoi vous aller devoir budgéter cette intervention.
La facture compte les frais d’intervention du commissaire-priseur et des frais de commissions sur les biens. Comptez environ entre 200 à 600 euros par objet mis en vente.
La vente de ces objets peut aussi se faire en plusieurs enchères.

Click to rate this post!
[Total: 9 Average: 4.6]

Laisser un commentaire